Bienvenue

NC-16
RPG Gangster - Futuriste
Avatars manga/illustrations
Minimum 10 lignes rp

Période de Jeu

Nous sommes au mois de juillet.
C'est actuellement l'été et la température est d'à peu près 35 C°.

Effectifs

Nous avons 12 hommes et 5 femmes. 9 dissidents se cachent parmi eux.
Clan O'Neil x 2 membres
Clan Lee x 3 membre(s)
Clan Sergeï x 3 membres
C.C.P.D x 2 membre(s)
Civils x 7 membres

En cours

Intrigue n°1 : Disparitions inquiétantes

News

12/02/2017 : Création du projet Cyber City
07/05/2018 : Ouverture du forum !
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Charmer le Charmeur. [Ft. Destian Blumel]

 :: Sato's Pleasure Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Date d'inscription : 08/05/2018
Localisation : QG Sergei

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 3
Endurance4
Charisme2
Comp. Perso6
Comp. Dissident5

Comp. Perso: Discrétion
Comp. Dissident: Bond
Ah, il avait l'air fin.

Nerveusement, Rain retroussa les manches de son sweat avant de les rabaisser aussi sec, une manie qui semblait bien indiquer un pic de stress chez le blond, pourtant peu coutumier de ce genre de sautes d'humeur. Mais cette fois, c'était différent.

Par un enchaînement de circonstances qu'il ne s'expliquait pas encore, il s'était fait lâcher par les quelques autres membres des Lee avec qui il s'était rendu au Sato's Pleasure, ces derniers semblant en avoir oublié ce pourquoi ils étaient là avant tout, dispersés ici et là dans les bras du personnel. C'est qu'il en fallait peu pour ramener un homme à ses plus bas instincts, apparemment... Les autres avaient raillé Rain un moment en lui disant qu'ils pouvaient bien profiter de l'occasion pour se distraire un peu, mais lui préférait de loin se contenter d'obéir aux ordres... n'étaient-ils pas ici avant tout pour convaincre ce "Destian Blumel" de les suivre et de rejoindre les rangs du clan ? Alors, certaines filles avaient peut-être des décolletés plongeants à souhait, certains hommes des regards plus que provocateurs... rien de tout cela ne le détournerait du but fixé pour la soirée.

C'était une chose assez rare pour être remarquée, d'ailleurs... Tao Lee n'envoyait pas ses hommes après n'importe qui, c'était évident... Destian Blumel devait avoir une particularité, ou bien des liens qui pourraient peut-être s'avérer utiles pour ses futurs projets. Que ce soit l'un ou l'autre, Rain ne s'expliquait pas encore sa présence ici. Était-ce parce qu'il était dissident qu'il avait sciemment été désigné pour se joindre aux autres ? Ou bien parce que son boss savait qu'il ne toucherait sans doute à personne de toute la soirée ? C'était presque insultant, vu sous cet angle...

« Tu vas le retirer, ou pas ? »

« Hein ? »

Sur la défensive, le blond avait relevé les yeux pour voir une jolie brune désigner son masque. En haussant les épaules, il décolla enfin son derrière du tabouret en cuir rouge sur lequel il était installé pour laisser dériver son regard autour de lui, à la recherche de ses « camarades ». Pour la plupart, ils avaient disparu, sans doute occupés à leur affaire. Super.
Et lui ne pouvait pas rester comme ça éternellement. Sans en être coutumier, il savait quand même comment cet établissement fonctionnait, car il y avait déjà fait de nombreux allers-retours, que ce soit pour trouver des gens ou d'autres choses... il fallait consommer, sans quoi il allait se faire mettre à la porte d'ici peu. Alors il décida de prendre les devants, puisqu'il était le seul à ne pas être dissipé ailleurs. Il s'adressa à la femme qui l'avait approché, sans une once de ce langage sirupeux dont tout le monde semblait user dans les environs :

« Écoute, je veux passer un moment avec Destian Blumel. C'est important. Conduis-moi à lui ou qu'il vienne ici et m'accorde de son temps, j'paierai ce qu'il faudra. »

Manifestement, il aurait difficilement pu faire plus louche, vu l'espèce de rictus désapprobateur que lui accorda la brune avant de s'éloigner. Toujours aussi peu à l'aise, il s'accouda au bistrot en attendant de voir ce que sa demande allait donner, espérant qu'il avait été suffisamment... Convaincant. Ouais, y'avait pas à dire, il était plus doué pour taper que pour donner un numéro de charme. Malgré tout, il était essentiellement là pour ça. Charmer le charmeur, puisque Destian était sans doute quelqu'un d'habitué à séduire, vu son métier. Honnêtement, Rain n'avait aucune idée de s'il pouvait faire ça.
Sam 9 Juin - 2:02
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 26/05/2018

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 2
Endurance4
Charisme5
Comp. Perso4
Comp. Dissident5

Comp. Perso: Maîtrise soin
Comp. Dissident: Vision
Que monde ce soir, que de monde ! Enfin, ce n'est pas pour me déplaire. L'occasion me permet autant de ne pas m'ennuyer que de me remplir les poches. Si je devais avoir un seul regret, finalement, ce serait de ne pas pouvoir profiter des rayons de la lune pleine... Mais ce ne seras que partie remise.

Enfin, bref, un rendez-vous passé, un bon coup de douche, un nouvel ensemble composé d'un pantalon noir moulant et d'un haut léger mauve, un petit massage pour détendre mon corps et me voici prêt pour une nouvelle rencontre. Je n'ai pas vraiment le temps d'ailleurs de m'amuser à deviner comment seras le prochain que Loïs, vient me prévenir qu'on me demande. Quand elle me l'a désigné comme un "lapin enragé qui ne tireras sans doute que trois petits coups ", je ne me doutais pas que ce serait plus ou moins véritablement ça ! Enfin, pas pour les trois coups, mais pour le côté "lapin" ! L'homme qu'elle me montrait du doigt portait un vrai masque de lapin tout blanc ! Et ça... C'était curieux.

Était-il marié ? Connu ? Risquait-il de perdre sa famille, son travail ou sa vie si on le croisait dans ce genre de lieu de débauche ? Ma curiosité piquait au vif, j'acceptais la demande et me glissais derrière le bar. Les barmans avaient l'habitudes de nos petits "jeux d'hôtes", alors c'est à peine s'ils furent surpris que j'attrape un verre, le remplisse d'un mélange de gin, liqueur St-Germain et Schweppes Premium comme si j'étais moi-même barman et le pose devant le client. M'accoudant sur le comptoir devant lui, je lui offris un sourire amusé et aguicheur :

"Habituellement, ce sont plutôt nous les lapins à tirer. Que puis-je pour vous Monsieur ?"

Je ne pouvais plus m'empêcher d'imaginer plein de chose. Peut-être avait-il choisi un masque de lapin car il était rapide et précoce ? Ou parce qu'il semait ses graines partout au point d'avoir des enfants partout ? Ou alors c'était un petit timide fuyard ? J'espérais qu'il ne se soit pas trompé de nom en tout cas ! S'il cherchait à se faire chasser et tirer, comme un lapin, je n'étais pas le meilleurs pour ça. Je suis plutôt du genre à passer sous le bureau que dessus … Ah, tant pis, dans le pire des cas, je lui proposerais des collègues qui savent bien mieux dominer et diriger que moi.
Dim 10 Juin - 11:09
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Date d'inscription : 08/05/2018
Localisation : QG Sergei

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 3
Endurance4
Charisme2
Comp. Perso6
Comp. Dissident5

Comp. Perso: Discrétion
Comp. Dissident: Bond
Les minutes passent et personne ne vient pour le moment... Faudrait-il adopter une autre stratégie ? Il y pensa brièvement, mais se garda de mettre cette idée en application ; le Sato's Pleasure était la propriété du clan Sergeï. Et s'il y avait bien une chose que Rain savait, c'était que ce n'était certainement pas le moment de les provoquer, alors que l'établissement était plein à craquer et scrupuleusement surveillé... Non, il faudrait faire autrement.
Alors qu'il commençait à s'impatienter, il aperçut enfin un jeune homme s'avancer en sa direction, ou plutôt en direction du bar.

Incontestablement, il avait une jolie silhouette, sans doute très prisée par ses habitués...Même Rain pouvait apprécier cela, même si ça ne faisait pas tout. Hum, mais à quoi il pensait là ? Il était ici avant tout pour convaincre Destian de les rejoindre. Son regard, seul détail que son masque laissait entrevoir, rencontra celui du prostitué, et il l'analysa brièvement. À vrai dire, il n'était pas sûr de la façon dont interpréter ses paroles, mais il tempéra sa réaction. Face à lui, le blond semblait être déjà entré dans une sorte de jeu de rôle. Relevant juste assez son masque pour pouvoir porter le verre qu'il lui destinait à ses lèvres, Rain bu un peu et eut un sourire. Pas mauvais. Pas ce qu'il préférait, mais pas mauvais.

« Les apparences sont parfois trompeuses. »

Plus assuré, il se redressa, vida son verre, et rapprocha son faciès masqué de celui de Destian, par-dessus le comptoir. Là, il lui murmura à l'oreille :

« Et si on allait ailleurs, que je puisse te prouver que tu te trompes à mon sujet ? »

Il effleura sa gorge du bout des doigts avant de se reculer, sans pour autant le lâcher des yeux. En toute honnêteté, ce petit jeu (aussi surprenant que ça puisse paraître), l'amusait plus que ce qu'il n'aurait cru. En effet, les autres étant occupés, il pouvait se lâcher un peu ; ce qu'il se gardait de faire en temps normal. Cela dit, il n'en perdait pas le Nord pour autant, et espérait bien parvenir à ses fins. Sans être pressant, il amorça tout de même le mouvement pour aider Destian à se décider en se levant.

« Lorsque nous serons seuls, j'enlèverai le masque. »

Après tout, il n'y voyait aucun inconvénient, tant que ce n'était pas fait publiquement. Puis, ça aiderait sans doute le prostitué à le trouver un peu moins louche et à accepter de pousser davantage le dialogue...

_________________
Dim 24 Juin - 20:21
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 26/05/2018

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 2
Endurance4
Charisme5
Comp. Perso4
Comp. Dissident5

Comp. Perso: Maîtrise soin
Comp. Dissident: Vision
Le masque fut soulevé très légèrement, tout juste pour dévoiler des lèvres rosées qui se glissèrent sur le verre pour en inspirer une gorgée de liquide. Mon regard perlé suivait ses gestes avec attention, curiosité mais aussi avec impatience. Une impatience de voir comment ce lapin allait pouvoir m’emmener au pays des merveilles.

Il y eue un sourire sur ses lèvres. Bien, le breuvage lui plaisait donc. Ce n’était peut-être pas son préféré mais il n’avait pas l’air de le détesté non plus. Moi, je l’adorais et je me fiais souvent aux goûts des nouveaux clients pour voir si une alchimie était possible ou non. Si ce n’était pas le cas, je me permettais de proposer d’autres hôtes... Mais si on ne voulait que moi, alors tant pis, mon devoir était de subir comme si cela me faisait plaisir. Après tout, je ne suis qu’un gigolo.

Il affirma que les apparences pouvaient être trompeuses. Si, par-là, il voulait dire qu’il était plutôt du genre à tirer qu’à se faire tirer, cela me convenait tout à fait ! Mon sourire s’élargissait, rassurer par l’idée que je n’aurais pas à jouer les dominants, alors qu’il se redressait et terminait son verre d’une traite. Par la suite, son masque s’approcha de mon visage et ses lèvres glissèrent une proposition à mon oreille. Sensible, je fermais un instant les yeux à ses doigts qui effleurèrent ma gorge, hérissant les quelques petits poils blancs que je possédais. Quand je les ouvris de nouveau, je posais sur lui un regard pétillant de malice et d’amusement. Il se leva comme pour me donner le ton et suivant le mouvement en contournant le bar, je riais légèrement à sa dernière phrase.

“Vous pouvez le garder si vous le souhaitez, cela ne me dérange pas. Il vous donne un air mystérieux très excitant.”

Je venais glisser mes doigts fins dans sa main pour le guider vers ma chambre. Mon geste n’était qu’invitation et nullement possession, je ne le serrais pas afin qu’il puisse se rétracter si jamais il le souhaitait. Au passage, je fis un léger signe de tête à Loïs qui, de loin, semblait avoir observer toute la scène. Qu’elle petite curieuse ! Je ne doutais pas qu’elle viendrait me demander, par la suite, s'il avait été plus aimable au lit que quand il m’avait demandé... Mais en attendant, elle savait qu’elle allait devoir m’excuser auprès des autres clients qui me demanderaient. Je serais indisponible le temps de notre tête à tête.

Enfin indisponible... Pour tout le monde sauf pour Dimitri si jamais il venait à passer. Même en pleine acte, quand le patron souhaite quelque chose – ou quelqu’un - c’est tout de suite, que tu sois avec un chaud lapin ou non.
Lun 25 Juin - 20:30
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Date d'inscription : 08/05/2018
Localisation : QG Sergei

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 3
Endurance4
Charisme2
Comp. Perso6
Comp. Dissident5

Comp. Perso: Discrétion
Comp. Dissident: Bond
Les choses se passaient mieux qu'il ne les avait envisagées. Apparemment, tout cela n'était qu'une question d'assurance, et face à la plupart des hommes, Rain n'en manquaient pas. Seules de rares exceptions tendaient à s'immiscer un peu trop dans ses pensées, et parvenaient ainsi à le prendre de cours. La drague n'était pas ce qu'il considérait comme étant son point fort, en revanche l'adaptation l'était. Il se devait de jouer le jeu au moins un peu. Et qui sait. Peut-être qu'il allait y prendre goût.

Le Lapin esquissa un autre sourire en sentant qu'il avait gagné l'attention de son interlocuteur. Ça ne se jouait pas à grand chose ; un regard, un frisson. Le contact initié par Rain les avait tous les deux rapprochés d'une façon discrète, mais certaine. Comme Destian lui répondait qu'il pouvait garder le masque, le membre des Lee rit un peu. Peut-être bien qu'il lui plaisait, ce gars.

« Comme tu préfères. »

Son geste suivant fût manifestement suffisamment équivoque pour que le jeune prostitué lui emboîte le pas, jusqu'à même le précéder en prenant sa main dans la sienne avec un naturel désarmant. C'était sans doute quelque chose qu'il faisait avec la plupart de ses clients, mais ça n'en restait pas moins plutôt mignon.
Rain ne protesta pas, et le suivi tout simplement en territoire inconnu.

Ils s'éloignèrent petit à petit du brouhaha général et de la chaude ambiance des parties communes pour s'engouffrer dans un petit couloir formé d'alcôves. À partir de là s'alignaient différentes portes les unes à la suite des autres, dont Rain devinait l'usage. Décidément, il ne faisait aucun doute que l'établissement était la propriété des Sergeï. Le goût du luxe jusque dans les plus petits détails, offrant même aux clients une chambre privée pour faire leurs petites affaires avec la personne de leur choix. Rain n'allait pas cracher dessus : ce mode de fonctionnement l'arrangeait.

Une fois à l'abri des regards, il ferma la porte derrière eux et glissa ses mains sur les hanches du blond avant de se rapprocher un peu, réduisant la distance entre eux en s'emparant des lèvres de Destian. Ce n'est qu'après-coup qu'il se souvint que certains préféraient ne pas embrasser, et il mit fin au baiser. Son but n'était pas non plus son but de le mettre dans l'embarras...
Changeant de cible, il mordilla son cou et le fit reculer jusqu'au lit, pour finalement l'y pousser, posant lui-même un genou de chaque côté de son corps.

« Combien tu prends en temps normal ? »

La question, plutôt abrupte comparée aux gestes assez "doux" qu'avaient eus Rain jusque-là, semblait pourtant assez classique dans le contexte présent. Un client qui demandait ses tarifs avant de « tirer un coup », comme l'avait si simplement évoqué Destian un peu plus tôt. Pourtant, cette question n'avait rien d'innocent de la part de Lapin, qui avait déjà commencé sa manœuvre d'approche.

_________________
Mar 31 Juil - 23:59
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 26/05/2018

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 2
Endurance4
Charisme5
Comp. Perso4
Comp. Dissident5

Comp. Perso: Maîtrise soin
Comp. Dissident: Vision
Je le guidais parmi les couloirs jusqu’à l’une de mes chambres. Ce fut lui qui ferma la porte derrière nous avant de glisser ses mains sur mes hanches et de me voler un baiser tout en gardant en parti ce masque de lapin. Bien que ses gestes soient d’un doux apaisant, je ne pensais pas me tromper en imaginant qu’il avait aussi un petit côté ferme. D’ailleurs, il stoppa de lui-même le baiser avant de déplacer ses lèvres dans vers mon cou. Entourant sa nuque de mes bras, je penchais la tête avec un soupire de plaisir quand je sentis ses dents sur ma peau et suivit ses pas jusqu’au lit. Je me retrouver alors sous son corps, le dos contre le matelas quand il me demanda le tarif. Je ne pus m’empêcher un petit rire : C’était bien rare qu’on me demande avant même de savoir ce que je fais ou ce que je prends. D’un sourire et d’une voix à la fois douce et coquine je lui répondis :

“Tout dépends de ce que vous souhaitez. Un instant de douceur comme vous l’aurez offert une femme amoureuse ? Ou bien quelques choses de plus sauvage ?”

Je posais alors mon doigt sur le masque, le glissant du bout de l’oreille jusqu’au menton puis sur les lèvres découverte de mon amant du moment, les yeux pétillants de malice.

“Ou peut-être avez-vous des fantasmes cachés que vous voudriez réaliser ? J’aime beaucoup la nouveauté et la surprise. Étonnez moi et je pourrais payer de ma poche pour ce moment.”

Je lui glissais un clin d’œil amusé. C’est vrai que pour un peu de changement, cela ne me dérangeait pas pour payer à la place d’un client. La plupart sont après tout si prévisible, ne souhaitant qu’un corps à corps doux ou un moment plus sanglant mais toujours avec les mêmes actes devenus si banals. Seuls quelques rares personnes finalement transformaient la banalité en véritable plaisir et ça, sans me lasser. Mes mains se glissèrent alors délicatement sur les épaules, puis le torse de mon client, appréciant par-dessus les vêtements les formes qui se cachaient en dessous avant de commencer à le déshabiller avec savoir-faire. Ah y penser, s’en est devenu presque automatique en fait.

“J’ai quelques masques moi aussi si vous souhaitez. Mais pas de lapin ~ ”

Cela pourrait être après tout très amusant un corps à corps aux visages cachés. De quoi émoustiller l’imagination !
Lun 6 Aoû - 17:32
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sato's Pleasure-
Sauter vers: