Bienvenue

NC-16
RPG Gangster - Futuriste
Avatars manga/illustrations
Minimum 10 lignes rp

Période de Jeu

Nous sommes au mois de juin.
C'est actuellement l'été et la température est d'à peu près 27 C°.

Effectifs

Nous avons 9 hommes et 2 femmes. 4 dissidents se cachent parmi eux.
Clan O'Neil x 3 membres
Clan Lee x 2 membre(s)
Clan Sergeï x 2 membres
C.C.P.D x 2 membre(s)
Civils x 2 membres

En cours

Intrigue n°1 : Disparitions inquiétantes

News

12/02/2017 : Création du projet Cyber City
07/05/2018 : Ouverture du forum !
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Dimitri A. Sergeï [Terminée]

 :: Gestion des personnages :: ID Card :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 13/05/2018

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 4
Endurance4
Charisme5
Comp. Perso5
Comp. Dissident//

Comp. Perso: Intimidation
Comp. Dissident:
Bannière du personnageIcône du personnage

Dimitri A. Sergeï

Ft. OC de Las-T

Inform()

Nom Prénom(s): Sergeï Dimitri Alexey
Âge : 38 ans
Sexe : Masculin
Affiliation : Clan Sergeï
Fonction au sein du groupe: Krestnyy
Métier : Chef de clan, propriétaire du Sato's Pleasure et président de la compagnie Sergeï

Appearence( 673 mots )

1m93 – 90kg - yeux acier - cheveux noirs avec quelques cheveux blancs – fumeur - porte des costumes – pas de bijoux – pas de piercings – pas de tatouages

Sa simple présence en impose et ça lui plait. Faisant son entrée dans le night club du clan, il vient simplement se poser dans une des banquettes pour écouter la musique et jauger un peu l'ambiance. Croisant ses longues jambes et posant un bras sur le dossier. Son regard comme l'acier en fusion se posant un peu partout, sur chaque personne passant non loin de lui. Venu seul, il porte pourtant l'un de ses costumes. Puissant et bourré de fric, il tient à le montrer. Toujours propre sur loin, il passe une main dans ses cheveux après avoir posé son chapeau sur la table, sa veste déjà laissée à l'entrée. Ses longs doigts fins glissent dans la poche intérieure de sa veste de costume pour sortir un paquet de cigarettes, des Royales Argent. Le paquet blanc est bien visible et c'est une clope qui coûte assez chère, mais il ne se prive de rien. Il la porte doucement à ses lèvres couleur pêche qui se remarquent un peu sur sa peau pâle. Pinçant celles ci contre le filtre avant de l'allumer avec un zippo qui ne le quitte jamais. De l'argent, un aigle royal gravé d'un côté et des initiales de l'autre.

La fumée s'échappe un peu de ses lippes et remonte vers son nez droit et fin, puis ses pommettes saillantes avant de fuir dans l'air ambiant de la salle. Ses cheveux d'un noir ébène sont toujours disciplinés et coupés régulièrement, gardant une longueur acceptable pour toujours rester présentable. Quelques cheveux blancs viennent se glisser ici et là au fil du temps qui passe, mais il en a encore peu pour le moment.

Tu es beau Dimitri, tu es beau et tu le sais. C'est certainement pour cette raison que tu n'appréhende pas tant que cela la quarantaine approchant.

Une femme approche et il a ce petit geste de venir glisser deux doigts dans le nœud de sa cravate pour la desserrer légèrement, venant poser sa cancérette dans le cendrier et laissant la demoiselle déboutonner sa veste pour montrer un peu plus la chemise d'un blanc impeccable qu'il portait. Pourtant, il retient son poignet lorsqu'elle veut passer sa main dans sa chevelure. Ses sourcils naturellement arqués viennent se froncer doucement au dessus de ses yeux qui sondaient la jeune femme. La couleur de ses iris dont il est si fière n'est pas tout à fait celle de sa naissance, ayant des méca greffes depuis quelques années, bien qu'il ne s'en soit jamais vraiment vanté et préférant garder cet avantage pour lui ou les personnes qui lui sont proches. Autant dire qu'avec la capacité de voir à au moins cent mètres, il l'avait vu arriver la donzelle qui suivait la première et qu'il ne doutait pas que ce soit pour une simple discussion de complaisance.

Un baiser sur la paume de la demoiselle et il se releva, récupérant sa clope et laissant son pantalon retomber tranquillement sur ses chaussures de ville cirées. Bien sur, il n'était pas toujours aussi impeccablement vêtu, sachant apprécier un simple col roulé ou un jean lorsqu'il était chez lui. Mais dès lors qu'il mettait un pied à l'extérieur, il portait automatiquement le trois pièces. Elles sont maintenant loin les premières années où il essayait de se faire une bonne place en jean et tee shirt.

Aucunes marques ni aucuns trous ne vient gâcher la perfection de ce corps qu'il entretien. De ses épaules carrées à sa taille équilibrée jusqu'à ses muscles finement dessinés. Ses fesses rebondies et ses jambes fuselées, bien qu'il ne les utilise plus vraiment pour la course. Préférant le calme qu'il a maintenant acquis. Ca lui arrive de se rendre dans une salle de sport fréquentée par diverses personnes, même s'il pourrait très bien le faire chez lui. Donner l'impression d'être accessible, sans pour autant être une personne facile à atteindre.

Personnality( 919 mots )

Sournois / Perfide – Bon comédien -  Charismatique – Lunatique – Cultivé – Intelligent – Critique – Insatisfait – Vaniteux – Manipulateur – Protecteur – Possessif – Sérieux – Rancunier – A quelques tendances sadique

Je m'appelle Aldrin Micah Sergeï et je suis le frère de Dimitri. Ce que je peux dire de lui, c'est que c'est un homme paraissant froid lorsqu'on ne le connaît pas. Mais, il est tendre avec moi et très protecteur. Un peu trop même parfois ! Nous sommes assez tactile l'un envers l'autre, mais pas trop lorsqu'il y a du monde autour de nous. Il redevient ce comédien de la vie et joue un peu tout les rôles qu'il doit assumer. Comme s'il pouvait changer de sentiments en même temps que de vestes. Ah, si seulement c'était aussi simple.. Après, même en étant dans son clan, il reste très secret avec moi. Enfin, avec tout le monde d'ailleurs. Ca reste une personne très mystérieuse mon frère.

C'est impressionnant de voir le charisme qu'il dégage et qui semble presque palpable lorsqu'il arrive dans un endroit. Les regards se tournent vers lui, parfois il est dévisagé avec admiration et parfois avec crainte, j'ai même déjà vu quelqu'un le regarder avec haine. Ca m'avait fait froid dans le dos, mais lui, ça ne lui avait fait aucun effet.. Impressionnant, vraiment. Bon, je dois bien avouer qu'il est vaniteux aussi. C'est un homme qui aime se montrer et qui aime étaler l'argent qu'il a. J'ai même l'impression par moment, qu'il ne veut pas se mélanger ''au petit peuple'', alors même qu'il affectionne particulièrement le club et le bordel, mais peut être que ce n'est qu'une impression.

Ah, le voilà qui rentre ! Parce que oui, on habite ensemble. Pour le moment du moins.


Un léger sourire vient étirer le coin des lèvres de Dimitri alors qu'il ouvre un bras pour accueillit son petit frère contre lui, embrassant son front avec la tendresse qu'il ressentait pour lui. Sa main se pose d'une façon assez possessive sur sa taille et il l'écoute quelques secondes, avant de le relâcher. Petit détail que sa possessivité envers son frère ou même ce qui lui appartient. Dimitri avait beau être un homme assez lunatique, il savait pourtant se contenir avec Aldrin. La plupart du temps en tout cas, se refusant à montrer ses mauvais côtés à la personne qu'il chérissait le plus.

Délesté de sa veste et sa cravate, il se sert un café et va se poser dans le canapé avec un livre dans une main. Croisant les jambes et se plongeant dans sa lecture pendant que son frangin vient s'étaler à ses côtés en silence. C'était un homme intelligent et cultivé, puis il aimait aussi apprendre encore dès qu'il le pouvait. Continuant d'agrandir son savoir autant pour lui même que pour pouvoir le donner aux autres. Même s'il savait être rancunier lorsqu'on le trompait ou qu'on lui mentait, il savait aussi donner. Une main n'était pas faite que pour poignarder, elle savait aussi offrir. Il ne fallait juste pas tirer dessus. Dimitri a également un esprit très critique et est du genre à bien examiner les choses avant de porter un jugement ou de faire un choix. Mais lorsque sa décision est prise, il ne revient pas dessus.

Personne sérieuse aussi bien dans son travail de président que dans ses fonctions de chef de clan, il prend aussi à cœur le bordel dont il est le propriétaire. Même s'il sait utiliser celui ci pour son propre plaisir de temps à autre. Il manie d'une main de maître le trafic de drogues, ses hommes et sa vie. Rares sont ceux ayant pu se vanter de l'avoir trahit et d'ailleurs, il ne vaut mieux pas qu'il entende ces vantardises lui revenir aux oreilles pour les quelques encore sur pieds.

Ses doigts viennent caresser les cheveux d'Aldrin, celui ci ignorant la perfidie qui coule dans les veines de son grand frère. C'est un homme trompeur jusqu'au battement de ses cils face à une jolie femme. Jouant de ses sentiments aussi bien que de ses mots pour tromper, pour attirer vers lui et avoir ainsi ce qu'il désire. Manipulateur, il aime obtenir ce qu'il veut et fait tout ce qu'il faut pour que cela arrive. Se servant de tout ses atouts, qu'ils soient ses propres qualités ou bien des personnes de son entourage. Le seul qu'il se déplait à utiliser qu'il ne songe jamais à trahir, est son petit frère. Sa véritable bouffée d'oxygène dans ce monde pollué.

Le chef Sergeï est une personne difficile à satisfaire, trouvant toujours -ou presque- à redire. Rien n'est parfait à ses yeux et tout peut être améliorer, alors il faut travailler plus. Encore et toujours. Pas vraiment un tyran, mais il aime ce qui est bien fait. Et puis, ne dit on pas que la perfection n'existe pas dans ce monde ? Et oui, même lui ne l'est pas. Parfois, il a ce besoin d’assouvir sa frustration d'une façon ou d'une autre. Que ce soit sous les draps ou dans d'autres occasions. Il sait se montrer un brin sadique, profitant de la peur, de la douleur, du plaisir. Les sentiments sont tous si beaux à observer, si facile à lire dans le regard d'un partenaire ou d'une victime. D'un corps ensanglanté ou d'une peau frissonnante.  

Past(1821 mots)

Peut on dire qu'une enfance fut parfaite ? Non, bien entendu, la perfection n'existe pas. Mais, Dimitri a eut une belle enfance tout de même. Des parents qui l'ont toujours aimés et de la douceur à chaque instant de la part de sa mère. Une vie tranquille et sans problèmes pour le gamin qu'il était. Il se faisait assez facilement des amis à cette époque et ne regardait pas si les relations pouvaient lui apporter quelque chose, encore trop jeune pour ça.

C'est l'année de ses douze ans que sa vie changea pour la première fois. Aldrin venait agrandir leur famille et il tomba aussitôt sous le charme de ce bébé aux yeux clairs. Un coup de foudre fraternel comme se plaisait à dire leur mère. Dimitri faisait alors tout ce qu'il pouvait pour l'aider et s'occuper de son petit frère. Leur vie continuait dans la même tranquillité.

En grandissant, Aldrin se fit plus proche de son grand frère, tandis que celui ci commençait à prendre quelques habitudes qui n'avaient rien de convenable. Pas au point de devenir un délinquant, il était pourtant assez bien partit pour mal tourner. C'est sans doute ce qui attira l'attention sur lui et lorsqu'il fut éloigné de son frère durant une longue période, il comprit une chose : Où qu'il aille et peu importe ce qu'il deviendrait, Aldrin devrait être à ses côtés. Mais bien qu'il prenne son propre envol et qu'il quitte la maison familiale, il dut attendre que l'autre jeune homme atteigne l'âge de dix huit ans pour lui proposer de vivre avec lui. Se retrouvant à nouveau tout les deux, fabriquant une bulle pour que personne ne viennent les atteindre.

Pourtant, la vie de Dimitri changea encore lorsqu'il atteignit l'âge de trente et un ans. Lui même n'était plus vraiment le même. S'étant fait une place dans cette société encore en construction. Un départ vers une évolution plus grande. Il déménagea, seul. Si cela fut difficile pour lui au départ, il se disait que c'était pour le bien de son frère. Son caractère se renforça, changea un peu plus, se durcit même. Son cœur s'entourant d'une couche épaisse de glace afin de ne pas fondre devant n'importe qui. Il prenait une place de plus en plus importante, s'imposant sur Cyber City de par son clan et ses possessions. Devenu président de sa propre compagnie, celle ci portant son nom et uniquement le sien.

Lorsque son frère eut atteint ses vingt quatre ans, commençant à tourner mal, Dimitri le fit alors venir à ses côtés. Pour l'épauler, mais aussi pour ne pas le voir dévier de trop. Préférant le faire entrer dans son clan pour toujours garder un œil sur lui. Ils vivaient de nouveau tout les deux. Rien que Dimitri et Aldrin. Il le protègerait contre tout et ce, même s'il devait y laisser sa chemise. Peut être trop protecteur, mais il l'assumait parfaitement. Bien qu'il préférait ne pas trop l'ébruiter et ne pas trop se montrer devant d'autres, car qui sait ce que certains seraient prêt à faire..

---------------------

Le chef du clan Sergeï faisait passer ça pour une simple amélioration face à ses hommes, n'en parlant pas plus que cela. Comme si ce n'était qu'une broutille. Mais, s'il avait décidé de faire cette greffe, c'était surtout parce qu'il perdait de sa vision. Ne pouvant presque plus voir dans la pénombre, ce qui était ennuyeux lorsqu'on agissait beaucoup de nuit. Ca ne faisait pas bien longtemps qu'il était à la tête du clan et il se devait donc d'être le plus efficace possible.

Choisissant une couleur qui lui plaisait autant qu'elle lui irait, il avait aussi prit en conséquence de celle qu'il avait déjà avant, afin que cela ne se voit pas. Un beau gris acier, une couleur comme l'on pouvait imaginer voir de l'argent en fusion. Bien entendu, il avait eut un temps de repos, puis un temps d'adaptation. Il avait fait passer ce moment pour un simple voyage afin de se ressourcer. Puis, il était revenu en force. Se trouvant doté d'une possibilité de voir bien mieux et plus loin encore.

Avec ces yeux, il pouvait s'entrainer un peu plus au tir et donc bien mieux viser encore. Se prenant un grand plaisir à ne jamais manquer ses cibles lorsqu'elles se trouvaient dans un périmètre d'une centaine de mètres.

---------------------

Il était là, totalement à sa merci, à genoux contre le bitume du parking et la lumière fadasse d'un lampadaire éclairant son regard apeuré. Un sourire moqueur sur le visage de Dimitri alors que son arme était pointé sur le front de l'autre homme.

-Alors maintenant, tu vas me dire exactement qui t'as fournis ces informations sur la nouvelle drogue et surtout, comment tu as pu t'en procurer alors que je ne l'ai même pas encore fait mettre sur le marché.

Sa filière se développait si bien, mais parfois quelques fuites arrivaient et dans ce cas, il s'en occupait de lui même encore. Prenant presque un plaisir malsain à ''punir'' les fautifs qui risqueraient de faire tomber tout ce qu'il avait mit du temps à construire. Cette fois, alors même que ses chimistes avaient presque finit de mettre au point une toute nouvelle drogue, le produit avait quitté le laboratoire pour se retrouver dans la rue. Petite dose évidemment, mais vendue à bas prix comme une basse qualité. Ca ne lui avait pas plut qu'on veuille faire des affaires sur son dos et en plus, sans même comprendre la valeur du produit.

''Une femme.. c'est une femme.. Elle m'a donné le sachet en disant que c'était expérimental et que ça me plairait. Alors, j'ai voulu faire partager..''

Alors c'était elle qu'il avait vu l'autre jour sortir du labo. Il n'y avait pas tant de femmes que cela dans le clan Sergeï, il serait donc aisé de faire le tri. Relevant la tête vers l'un des hommes qui l'accompagnait, il lui fit signe d'aller chercher la voiture. Tendant une main vers un autre pour récupérer un mouchoir en tissu. Et avant que l'homme à genoux ne demande pour quelle utilité, le coup de feu résonna. Quelques éclaboussures de sang vinrent contre le canon et il s'empressa de l'essuyer pour le ranger à sa ceinture, caché sous sa veste de costume.

---------------------

Ravit de sa récente acquisition, il allait de temps en temps au Night Club, bien qu'il préférait le Bordel qu'il dirigeait depuis un bon moment maintenant. Quelques femmes l'approchaient, mais certains jeunes hommes aussi. Attirant ces personnes en demande d'attention comme des moustiques sur une lumière vive. Cherchant à profiter de l'influence ou de l'argent. Ca tombait bien, il avait les deux. Mais, il ne donnait ni l'un ni l'autre. Se contentant d'user et d'abuser de ses charmes et de leur corps. Pas de sentiments, parfois un peu de douceur et surtout beaucoup de possessivité envers ceux qu'il fréquentait un peu plus régulièrement.

Ce soir là, il se rendait au bordel comme il le faisait assez souvent et demandait une personne en particulier. Un jeune homme au corps élancé et au sourire presque trop tendre. Un corps marqué par le passage de quelques clients un peu violent et surtout, un pendentif qui représentait une goutte de Topaze bleu outremer enserrée dans trois griffes d'argent autour du cou. Ce bijou était une marque à lui seul, une preuve de son appartenance à Dimitri. Un sourire satisfait se dessinait sur les lèvres du chef et il attira aussitôt le jeune homme plus près, sa main dans sa nuque et venant lui voler un baiser pressant.

Il ne rentrerait que vers l'aube et se glisserait dans le lit que son frère aurait envahit, parce qu'il ne sait plus s'endormir seul lorsque Dimitri n'est pas à l'appartement. Caressant un instant ses cheveux, avant d'ouvrir les bras pour qu'Aldrin vienne s'y blottir dans son sommeil.

---------------------

La fenêtre de son bureau entrouverte pour laisser la fumée de sa cigarette s'échapper, il était accoudé au meuble de bois massif et relisait le compte rendu d'un de ses hommes. Tirant sur sa nicotine, jambes croisées et dans le silence absolu. Avant que celui ci ne soit interrompu par des coups contre le battant de bois et que la porte ne s'ouvre sans attendre la permission.

-J'ai déjà dit que je ne voulais pas être dérangé.

Son ton est froid et il relève la tête dans l'intention de fusiller l'intrus du regard. Avant de soupirer un peu en voyant son petit frère. Refermant le dossier, il écrase le mégot dans le cendrier et quitte son bureau pour s'approcher. La veste reposant sur le dossier de sa chaise, il vient alors déposer un baiser sur son front avec une certaine tendresse. Ils n'étaient que tout les deux, alors il pouvait se le permettre.

''J'ai trouvé une ouverture Dim, du coup je me suis dit que ça te plairait de le savoir au plus vite.''

Prenant la feuille qu'on lui tendait, il la parcouru un instant des yeux, avant de paraître plus que satisfait et venir poser une main sur la tête du plus jeune. Bien qu'il se refusait à le mener vraiment sur le terrain, il avait trouvé le poste parfait pour Aldrin : derrière un ordinateur. Intelligent, il lui était bien utile pour pirater quelques serveurs et ainsi accéder à des informations qu'il n'aurait pas du avoir.

-Parfait, préviens deux trois hommes de confiance et dis leur d'aller sur place pour voir ce qu'il en est. Il ne faut pas que cette transaction se fasse où je risque de très mal le prendre.

Son frère repartit donc aussitôt alors qu'il se laissait tranquillement aller dans son fauteuil. Il savait qu'un jour il n'aurait d'autre choix que de lui faire passer l'initiation d'entrée dans le clan, surtout s'il voulait pouvoir lui donner la suite. Mais, il avait aussi ce doute au fond de lui.. Est ce que son frère lui serait toujours fidèle ? Un doute qu'il haïssait et pourtant, qui était bien présent. Alors c'était sans doute en partie pour cela qu'Aldrin n'était pas marqué au fer. Mais, ses hommes semblaient le respecter tout de même. Une crainte du grand chef à tout les coups.
Par Baguetty sur Epicode.
Mar 15 Mai - 10:55
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 13/05/2018

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 4
Endurance4
Charisme5
Comp. Perso5
Comp. Dissident//

Comp. Perso: Intimidation
Comp. Dissident:
Test rp

Un de tes hommes de main t'a trahi. Il a échangé des informations sur le clan avec les Lee pour son enrichissement personnel. Un homme de confiance t'a apporté la preuve de sa traîtrise. Le traître ne sait pas que tu l'as démasqué, tu sais pas mal de choses sur lui, dont son adresse où il vit avec sa femme et ses enfants. Que fais tu de lui ?


La feuille s'était froissée sous les doigts de Dimitri alors qu'on venait de lui apporter la preuve d'une trahison d'un membre de son clan. Une punition devait être donnée et un sourire presque malsain avait étiré ses lèvres. Ca tombait bien, il avait une envie folle de se défouler ces derniers temps. Quittant donc la chaise de son bureau en bois brut, il attrape la paire de gants qu'il garde dans l'un de ses tiroirs et l'homme à ses côtés se tend un peu. C'était mauvais signe.

-Va acheter quelques oeillets au fleuriste du coin et retrouve moi rapidement à la voiture.

Le rapidement avait été appuyé autant dans la voix que du regard, pas question de traîner et de laisser une chance au traître de fuir ou de trouver un moyen de cacher ce qu'il avait fait. Un message à son frère qu'il rentrerait un peu plus tard et donc de ne pas l'attendre pour le diner, puis il descendait vers le parking afin de monter dans sa voiture. Il avait beau être en bonne fonction ou même avoir de l'argent, il prenait encore plaisir à conduire. C'est peut être pour cela qu'il choisissait toujours ses voitures avec la plus grande attention. Une pour le boulot, une pour ses vadrouilles personnelles.

Il sort du parking et récupère donc l'homme envoyé chez le fleuriste, avant de rouler vers une rue en particulier. Se garant devant une petite maison, il descend et attrape le petit bouquet avant de monter l'allée vers la porte d'entrée. A peine le doigt retiré de la sonnette, c'est une demoiselle qui vient ouvrir et elle penche la tête en observant les deux hommes. Se demandant certainement si elle devait les laisser entrer. Elle poussa alors le pan de bois pour le claquer et Dimitri peut l'entendre crier ''Maman'' de l'autre côté. Quelques petites minutes plus tard, c'est donc la mère qui vient ouvrir et semble surprise de les voir. Le patron, charmant, tend alors le bouquet avec un léger sourire.

-Navré de venir vous rendre visite à l'improviste, mais j'aimerais m'entretenir avec votre époux.

Mon mari travaillait pour l'homme en face d'elle et elle le savait très bien, il devait donc y avoir un problème pour qu'il vienne jusque chez eux. Obtempérant après avoir accepté les fleurs, elle les laisse entrer et les mène à la cuisine.

''Excusez moi, mais je vais envoyer mes enfants chez ma sœur..''
-Non, j'aimerais qu'ils restent en attendant le retour de mon collègue, si cela ne vous dérange pas.
''Bien.. Mais laissez les partir une fois mon mari de retour alors.''

Elle glissa les fleurs dans un vase et leur servit deux cafés. Le silence était presque pesant dans la pièce. Puis, après une bonne heure d'attente, l'homme tant attendu entra dans sa maison. La femme l'accueillit dans l'entrée en lui annonçant qu'il avait de la visite, ce qu'il avait déjà comprit en voyant la voiture du patron. Son épouse fit descendre leur trois enfants et leur demanda d'aller chez leur tante qui habitait en bas de la rue. Une fois sortit, elle revint dans la cuisine accompagné de son mari. Dimitri se leva alors de sa place et son regard se durcit brusquement, perdant son sourire ou toute trace de courtoisie.

-Je pense que tu dois savoir la raison de ma présence ici, Destian.

Il déboutonna sa veste pour la poser sur un dossier de chaise, glissant les gants sur ses mains, avant de remonter sa manche de chemise droite et d'approcher d'un pas lent. Le fixant d'un air froid, l'homme recula d'un pas en plaçant un bras devant son épouse.

-Je ne ferais rien à ta femme ni à tes enfants, mais tu vas payer pour l'humiliation que j'ai subi. Cette trahison m'est insupportable et tu le sais bien pourtant.

Arrivant alors à sa hauteur, le coup partit tout droit dans sa mâchoire avec une telle violence qu'il chancela pour s'écraser au sol. Un grondement de douleur et il se tournait un peu sur le côté dans l'idée de se relever. Mais, Dimitri vint presser son genou contre le bas de son dos et l'appuya un peu plus contre le carrelage ainsi. Venant remonter une main dans ses cheveux pour tirer sa tête en arrière, tandis que son autre main descendait sur sa gorge.

-Donne moi une seule bonne raison de ne pas te tuer, ici et maintenant.
'J'ai des enfants..'
-Hum, je vais réfléchir au fait que ce soit une assez bonne raison ou non. En attendant, relève toi.

L'ordre tonnait avec froideur tandis qu'il se redressait lui même, lançant un regard à la femme qui se mordait la lèvre en n'osant intervenir. Elle ne pouvait qu'observer et puis, l'autre homme l'arrêterait quoi qu'elle tente. Destian se releva alors et se plaça face à Dimitri. Mais, pas le temps d'ouvrir la bouche pour parler, qu'un autre coup arrivait déjà. La table trembla sous son poids projeté et la tasse se renversa dans sa coupelle. Il releva sa jambe et visa celle tendu de côté de l'autre homme, lançant son talon contre le genou. Le craquement, puis le hurlement, indiquèrent qu'il avait très certainement cassé quelque chose. Un coin de ses lèvres se releva dans un demi sourire presque satisfait.

-Tu ne mérites que la souffrance avant de ne plus être du clan. Et tu sais comment l'on me quitte ?
'Non.. S'il vous plait..'

Dimitri tend la main vers celui toujours sous ses ordres et reçoit alors l'arme entre ses doigts gantés. Pointant le canon contre le front de Destian, il le voit fermer les yeux, tremblant un peu. Ne savait il pas qu'il n'était pas homme a accepter la trahison ? La marque au fer rouge sur sa peau n'était elle pas un signe évident que c'était pour une vie entière qu'il entrait chez les Sergeï ?

-Je me montre généreux en évitant de montrer un bain de sang à ta famille, tu devrais m'en être reconnaissant. Mais la seule façon que tu as de te repentir de ta trahison est de quitter le clan entre quatre planches.

Le coup partit. Un bruit sourd, le recul léger du canon et les yeux écarquillés de l'homme. Avant que son corps ne retombe mollement sur le sol. Paupière toujours ouvertes et le sang coulant sur son front vers ses yeux, vers ses cheveux, vers le carrelage. Un moment de silence, puis le cri strident de la femme qui se jette contre son mari. Pleurant, hurlant, le maudissant. Mais, il n'y prête pas attention et rend l'arme à son propriétaire. Puis, il replace sa manche, remet sa veste et retire ses gants. Redressant la tasse dans sa coupelle pleine de café, il s'éloigne vers l'encadrement de la porte de la cuisine.

-Merci pour le café et toutes mes condoléances.

Une simple mesure de politesse, il n'y avait absolument aucuns remords dans ses paroles. Quittant alors la maison et montant côté passager cette fois. S'allumant une cigarette une fois la voiture démarrée. Dimitri n'aurait plus à remettre les pieds dans cette maison dorénavant.

_________________
Mar 15 Mai - 12:01
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 125
Date d'inscription : 18/02/2017

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 5
Endurance3
Charisme4
Comp. Perso6
Comp. Dissident //

Comp. Perso: Mécanicien
Comp. Dissident: //

 
Félicitation !

 

Bienvenue ! Te voila enfin validé ! Ah, Dimdim, mon cher Dimitri ! Je valide totalement cette présentation, parce que c'est tellement cette image que j'avais du personnage ! Amuse toi bien parmi nous  

Tu peux désormais:
> Recenser ton avatar, ici
> Demander un logement,
> Ouvrir ton répertoire rp ici et ta messagerie mobile
> Faire une demande de rp ici ou passer sur les répertoires des autres pour te trouver des liens

Mais avant toute chose, n'oublie pas de choisir ta compétence personnelle, et d'y répartir, ainsi que dans tes trois autres compétences (force ; endurance ; charisme) tes dix huit (ou vingt pour les dissidents) points de départ. Communique les ensuite à l'un des membres du staff (par mp, via discord ou sur la cb) qui se chargera de compléter ton profil.

Et sur ce, amuse toi bien parmi nous !  


 
©️ MissKat pour Epicode
Dim 20 Mai - 10:05
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gestion des personnages :: ID Card :: Présentations Validées-
Sauter vers: