Bienvenue

NC-16
RPG Gangster - Futuriste
Avatars manga/illustrations
Minimum 10 lignes rp

Période de Jeu

Nous sommes au mois de mai.
C'est actuellement le printemps et la température est d'à peu près 16 C°.

Effectifs

Nous avons 1 homme et 1 femme. 0 dissidents se cachent parmi eux.
Clan O'Neil x 1 membre(s)
Clan Lee x ... membre(s)
Clan Sergeï x ... membre(s)
C.C.P.D x ... membre(s)
Civils x 1 membre(s)

En cours

Intrigue n°1 : Disparitions inquiétantes

News

12/02/2017 : Création du projet Cyber City
07/05/2018 : Ouverture du forum !
Code par MV/Shoki - Never Utopia



 

Bradley O'Neil || 100%

 :: Gestion des personnages :: ID Card :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 18/02/2017

Compétences
En Action:
En ActionNiveau
Force 5
Endurance3
Charisme4
Comp. Perso6
Comp. Dissident //

Comp. Perso: Mécanicien
Comp. Dissident: //
Bannière du personnage 600x310Icône du personnage 100x100

Bradley O'Neil

Ft. Otabek Altin de Yuri on Ice

Inform()

Nom Prénom(s): Bradley O'Neil
Âge : 25 ans
Sexe : HOMME
Affiliation : O'Neil
Fonction au sein du groupe: Boss
Métier : Mécanicien / Patron au Mechanic Repair

Appearence()

Brad est grand. Et ce, peu importe d'où on le regarde. Du haut de son mètre quatre vingt cinq et de ses soixante dix neuf kilos, il est aussi le détenteur de larges épaules et de long bras qui lui offrent une allonge considérable. Par extension, vous vous rendrez rapidement compte que ce n'est pas tout mais qu'il possède aussi de grandes mains. Capable d'attraper un ballon de basket à une main par exemple, en match, on le déteste pour les nombreuses possibilités que ses longs doigts offrent. Cela a au moins le mérite de lui servir également dans son travail. Quand parfois il faut savoir se faufiler entre les tuyaux, les câbles et autres machineries, il s'en sort plutôt bien en général. Et il faut dire qu'il est doué pour ça. La mécanique, que ce soit les motos, les bagnoles ou même les méca-greffes comme la sienne, ça... Ouais, ça, c'est grave son truc. Il pourrait parfois passer des heures dans son garage à chouchouter et bricoler un véhicule. Ça l'aide parfois à réfléchir et à prendre de sérieuses décisions. Enfin bref, vous l'avez compris, Brad a plutôt un physique hors normes. Il a toujours eu du mal à trouver chaussures à son pied, quand on chausse quelque chose comme du cinquante, c'est jamais facile, ouais. Vous verrez, enfin, peut-être un jour, si vous en avez l'occasion... Il n'y a pas que ça qui est grand chez lui.

En dehors de tout ça, Bradley est plutôt agréable à regarder. Pas aussi bien fait qu'un bodybuilder, il est néanmoins suffisamment musclé pour faire détourner quelques regards derrière lui. Cette musculature, plutôt noueuse, il l'entretient tous les jours à la salle de musculation du quartier générale des O'Neil. Deux heures, très tôt le matin, durant lesquelles il s’entraîne en silence avant de regagner sa chambre pour prendre une douche. C'est une habitude qu'il a pris plutôt récemment, suite à la perte de son bras gauche, lors d'une fusillade entre son clan et celui de son ancien ami, Tao. En voulant protéger l'un des siens, il a fait une erreur qui aurait pu lui être fatale. Il ne s'est pas vidé de son sang, mais résultat, plus de bras gauche en dessous du coude. Plus que du métal, malheureusement froid, heureusement recouvert de ce qu'ils appellent de la peau synthétique dans le métier. Malgré ça, le p'tit a eu sa période où il cherchait constamment ou presque à cacher sa greffe sous de longues manches, période désormais terminée puisque désormais, il l'affiche ouvertement, se contentant bien souvent de t-shirt manche courte, ou sans manche parfois. Avec un de ces pantalons parfois encore tâché de graisse, un peu trop usé au garage, voilà ce que donne Bradley.

Accompagnez le tout d'une belle gueule, d'une plutôt courte chevelure noire, d'un regard tout aussi sombre, d'une peau vaguement hâlée et d'un nez aquilin et voilà le portrait craché du boss des O'Neil.

Personnality()

Loin d'être aussi impulsif que Tao, bien moins vaniteux que Dimitri, Brad est généralement quelqu'un de posé, d'assez calme, du moins en façade. Réfléchis, il préfère prendre son temps pour peser le pour et le contre que de se décider dans la seconde qui suit. Ce qui n'est pas forcément la meilleure chose à faire parfois. Pourtant, chaque fois qu'une décision importante est à prendre, il a besoin de ce moment de réflexion, de ce silence dans lequel il s'enferme bien souvent allant jusqu'à s'enfermer dans sa bulle sans demander son avis à qui que ce soit. Lui, une voiture, son garage... Voilà le lieu de réflexion idéal. Il peut parfois y passer des heures sans relever la tête, sans se retourner, sans manger ni boire quoi que ce soit d'ailleurs. C'est une habitude qui lui permet en réalité de remettre les pièces du puzzle dans l'ordre, de plus ou moins calculer les conséquences de ces futurs actes avant de passer à l'action.

En dehors de tout ça, c'est plutôt quelqu'un de spontané. Il aime rire et ce n'est pas rare que sa voix chaude s'élève, amusé, pour relancer les festivités. Il aime s'amuser et partager avec les autres et voit davantage son clan comme une communauté. Des gens qui s'entendent bien, qui ont les mêmes idéaux et qui veulent faire un bout de chemin ensemble, voilà comment ils les voit. Et pas comme les espèces de semi terroristes auxquels le gouvernement tente de faire croire le peuple. Il estime d'ailleurs que les siens ont bien plus agis pour l'équilibre de Cyber City que l'actuel maire au pouvoir. Là où son ancien ami pense que renverser le pouvoir et couper la tête de ce dernier serait la meilleure chose à faire, Brad se dit plutôt que ça ne sert à rien, que ce serait offrir l'occasion à un autre du même type de prendre sa place, et de continuer dans sa lancée. O'Neil, lui, voit plus loin. Il espère faire ouvrir les yeux aux autres, sans déclencher de guerre. Parce qu'il n'aime pas les hostilités.

Pacifiste en règle général, il n'hésitera pourtant pas à les déclencher si il estime que c'est là ce dont il a besoin pour l’exécution de ces idéaux. Déterminé, et parfois même buté, il sait faire preuve de tolérance et de patience, mais gare à celui ou celle qui en abuserait. Il n'est pas rancunier mais sait s'énerver quand il le faut.

Past()

Brad est né dans une famille aimante. Sa mère l'a toujours choyée comme elle le pouvait, avec le peu de revenus qu'ils avaient, et son père n'a jamais hésité à accumuler les heures supplémentaires et même, à se mettre dans la merde jusqu'au cou pour subvenir au besoin de son foyer. C'est aussi malheureusement ce qui les a tué. Emprunter de l'argent, à la mauvaise personne, et finir la gorge tranchée, ça n'arrive pas que dans les mauvais films. Heureusement pour lui, Brad avait réussis à se faufiler dans les ruelles de Cyber City et ainsi échapper à ses poursuivants, à l'horreur de son père tué, aux souffrances de sa mère qu'on avait longuement humilié avant de l'achever. Quand il était revenu à la maison bien plus tard, il n'avait pu qu'imaginer tout ça, et fort heureusement pour lui, son esprit d'enfant n'était pas suffisamment fertile pour faire toute la lumière sur cette affaire. A peine âgé de onze ans à l'époque, le gamin qu'il était n'a pas supporté la perte de sa famille et a passé le plus clair de son temps à se lamenter au près des corps inanimés de ses parents sans bouger de là. Sans manger, sans boire. On l'y a finalement retrouvé quelques jours plus tard, à a peine quelques centimètres des cadavres pourrissant de son père et de sa mère.

C'est a cet instant là que sa véritable vie a commencé. Mené de force à l'orphelinat, il s'est emmuré dans le silence le plus complet. Pas un mot aux autorités, pas un seul aux autres enfants, tout juste un «merci» ou un «encore» à la bonne femme qui venait gentiment lui apporter de quoi boire ou manger dans sa chambre, qu'il refusait de quitter. Jusqu'à ce qu'un gringalet d'asiatique pousse la porte de sa chambre, quelques jours plus tard. Avec son oreiller trop grand pour lui et sa lèvre inférieure ouverte, il avait bien l'allure ce gosse. On l'avait changé de chambre parce qu'il s'était battu avec l'autre gamin qui la partageait avec lui, tout ça parce qu'il avait eu l'audace de se moquer un peu de lui. Bref, sa tête ne lui revenait clairement pas, mais c'était pas comme si il avait le choix, on ne lui avait pas spécialement demandé son avis après tout. Tout ça pour dire que clairement, ils semblaient pas franchement fait pour s'entendre ces deux là, et pourtant...

Pourtant ouais, si vous saviez. Les jours ont passés, les semaines et les mois même, et tous les deux, ils ont finis par rudement se rapprocher l'un de l'autre. Ils en étaient même devenus comme les deux doigts de la main, toujours fourrés ensemble, les plus sales coups ils ne les faisaient pas l'un sans l'autre. Brad avait beau être plus calme et réfléchis que Tao, tous les deux, ils devenaient les maîtres du monde et plus personne ne pouvait les arrêter. Plus personne non, sauf peut-être le passé... Père de tout, il est lié autant au présent qu'au futur. Quand pour la première fois Tao expliqua à son précieux ami que ses parents étaient morts des années plutôt à cause de riches familles qui avaient préféré les mettre à la rue pour construire leur casino, Brad comprit ce jour là que la haine féroce que l'asiatique éprouvait envers les trop riches ne tarirait jamais. Ils avaient seize ans, ils étaient devenus grand et suffisamment intelligent pour comprendre qu'à Cyber City, si l'on veut quelque chose, c'est par la force qu'on l'obtient.

Deux ans plus tard naissait officiellement leur gang. A la tête d'une vingtaine d'hommes et d'un réseau bien ficelé mêlant flics corrompus et enfants du peuple exaspérés par les lois, ils se mirent à traîner dans les rues comme pour prouver qu'ils étaient là, qu'ils existaient bel et bien. Au début, ce n'était pas grand chose, quelques petites interventions en faveur des plus basses strates, et puis au fur et à mesure que les rangs grossissaient, Tao en voulait toujours plus. Avec des hommes à eux, ils pillaient les caisses de casino, prenaient de force le contrôle de salles de jeux illégales, pour financer leurs futurs actions. Dans l'échelle de la violence, son ami asiatique montait toujours plus haut, et Brad, bien plus posé que ce dernier, ne savait foutrement pas comment l'arrêter. Parce que c'était de pire en pire, il se disait pourtant que ça finirait par s'arrêter, qu'un jour, il se rendrait compte que ça ne pouvait pas continuer. Mais ce ne fut jamais le cas. Et ça ne le sera jamais. En plongeant son regard dans celui de Tao, alors qu'il tirait juste entre les deux yeux d'un pauvre gamin de quatorze ans qui n'avait que pour défaut à ses yeux d'être né dans une famille trop aisé, Brad le comprit. Ça ne prendrait jamais fin.

Alors de son côté, il commença à en convaincre certains que ce n'était pas là la meilleure chose à faire pour s'attirer les faveurs du peuple et ainsi installer l'égalité pour tous. Mais ce qui déclencha véritablement la rupture entre les deux amis, ce fut la naissance d'une petite fille. Celle que Brad eu le malheur d'enfanter avec Delphine Crimson, fille d'une ancienne famille riche, héritière de dettes trop nombreuses que ses parents lui avaient légué. Ce que Tao prit pour une trahison acheva de les séparer, ce qui accéléra grandement les projets de Brad qui eut tout de même la satisfaction de voir disparaître avec lui la moitié de leurs partisans. Tous ensemble, ils créèrent le clan O'Neil. Loin des idéaux de violence de Tao, bien plus proche du caractère de son boss, Brad chercha au début à se mettre entre son ami et ses pauvres victimes qui n'avaient aucune chance de faire repentance à ses yeux. Il comprit néanmoins bien rapidement qu'il n'était pas là le seul qu'il allait falloir tenir et modéré. En vérité, Bradley s'oppose aussi bien à Tao et sa violence qu'à Dimitri et son arrogance. Ainsi, le clan O'Neil s'imposera peu à peu en tant que modérateur des deux autres clans, et se fera petit à petit une place de choix à Cyber City.
Par Baguetty sur Epicode.
Lun 7 Mai - 9:59
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gestion des personnages :: ID Card :: Présentations Validées-
Sauter vers: